14.03.2019

Filtres à bougies pour l’industrie de l’or en Russie

Un technicien de service de BHS inspecte les deux filtres à bougies fonctionnant en parallèle à Amoursk, en Russie.

Les compétences mondialement connues en matière de filtration portent leurs fruits : L’entreprise australienne Process Plants International a recommandé les filtres à bougies de BHS-Sonthofen pour une installation d’extraction d’or à Amoursk, en Russie. Fin avril s’est effectuée la livraison de deux grands filtres assurant l’élimination des particules étrangères du courant de condensation des réacteurs d’oxydation sous pression ; ces filtres ne se contentent pas de remplacer la technique utilisée précédemment, mais l’améliorent.

Process Plants International (PPI) est une société de conseil australienne spécialisée dans l’optimisation, la mise en service et l’entretien des installations d’exploitation minière et des matières premières. Son client russe Polymetals Intl. avait besoin d’aide pour augmenter les capacités d’une installation d’extraction d’or à Amoursk. L’une des étapes de l’extraction d’or nécessite d’utiliser des réacteurs d’oxydation sous pression disposant d’un circuit d’eau fermé. Le condensat du détendeur (flash) doit pour cela être continuellement nettoyé pour être exempt de particules étrangères afin d’empêcher tout encrassement ou toute usure. C’est ici que Prozess Plants International table sur les compétences de BHS-Sonthofen.

Processus précédent avec un bassin de décantation peu optimal

Avant cela, l’entreprise russe utilisait un bassin de décantation pour le nettoyage du condensat afin d’éliminer les poussières de sulfure, les minerais et les autres particules non souhaitées. Le condensat introduit restait un certain temps dans le bassin afin que les particules étrangères puissent se déposer au fond. Cependant, en raison de la petite taille de certaines particules et de la longue durée nécessaire pour que les particules descendent, une certaine proportion se retrouvait toujours dans le circuit d’eau. Par conséquent, l’usure causée par les particules étrangères augmentait dans les composants sensibles de l’installation tels que les échangeurs thermiques. Dans le cadre de l’augmentation des capacités de l’installation prévue par l’entreprise, PPI a décidé de tester un autre procédé. Les premiers essais pilotes se sont avérés positifs. Le choix de PPI s’est porté sur BHS-Sonthofen – l’expert bénéficiant de plus de 60 ans d’expérience dans le domaine de la filtration solide-liquide. « En nous fondant sur les données des essais préliminaires réalisés, nous avons pu proposer une configuration de filtres qui a convaincu le client », résume Christian Gassen, directeur des ventes de la région dans le domaine des techniques de filtration chez BHS-Sonthofen, au sujet de la première phase de la coopération avec PPI.

L’installation de filtres à bougies assure un degré de pureté élevé avec peu de moyens

BHS-Sonthofen a décidé de remplacer le bassin de décantation par deux filtres à bougies dans une conception Tubesheet (plaque tubulaire) fonctionnant en parallèle. Ces filtres éliminent presque toutes les particules étrangères du condensat et garantissent un filtrat optiquement clair et peu d’usure. La conception Tubesheet est employée lorsque le gâteau de filtration est destiné à l’évacuation des boues, ce qui est le cas pour ce client russe. L’avantage à cela est la construction plus simple du filtre à bougies, avec un seul point d’évacuation du filtrat et/ou clapet de filtrat ainsi qu’un nombre réduit de robinetteries. Ainsi, le client a à la fois moins de composants fragiles et un besoin réduit en entretien et en automatisation, ce qui renforce la sécurité du processus. Des filtres-presses fournis par le maître d’ouvrage sont installés en aval des filtres à bougies de BHS et produisent un gâteau de filtration très solide pour l’élimination.

Les défis de ce projet étaient le passage élevé d’environ 400 mètres cubes d’eau par heure, la volonté d’obtenir un filtrat optiquement clair ainsi que les propriétés très corrosives du courant de condensation. Cette combinaison demandait des filtres à bougies résistants et de très grande qualité. « L’acier Superduplex intégré dans les filtres est hautement résistant à la corrosion, mais également difficile à usiner », résume C. Gassen. « Pour une surface de filtration de 110 mètres carrés par filtre, de grandes plaques de métal sont nécessaires avec la conception Tubesheet ; avec cette qualité d’acier, c’est un défi de taille pour les ingénieurs et les fabricants de structures métalliques. Nous étions d’autant plus satisfaits du résultat. »

Une collaboration internationale réussie

BHS a étroitement collaboré avec PPI aussi bien pour la conception que la production des filtres. La commande pour BHS englobait les filtres à bougies, y compris la tuyauterie interne nécessaire et l’instrumentation, mais pas la structure métallique ; l’assemblage final a été effectué sur place en Russie seulement et avec des partenaires locaux. Toutefois, BHS-Sonthofen ne s’est pas seulement reposé sur les essais préliminaires pour le dimensionnement. À Amoursk, une petite installation d’essai a été mise en place pour tester dans des conditions réelles les tissus de filtration sélectionnés au préalable. Les essais ont été accompagnés par les collaborateurs de BHS et par les collègues australiens de PPI début 2018. Ils ont confirmé la conception et la sélection des composants.

Le déchargement en Allemagne a également été effectué par PPI, qui est responsable de l’accompagnement des filtres à bougies jusqu’à leur lieu d’exploitation. Afin que la mise en service en Russie se déroule sans accroc, les experts de BHS ont été conviés à une rencontre en Australie, où ils ont discuté de manière exhaustive de toutes les questions relatives à l’exploitation et, surtout, à la sécurité de l’installation, ce qui a été documenté pour le client final. C. Gassen s’est montré ravi du déroulement du projet : « Lorsque l’on pense que des individus situés sur trois continents différents ont collaboré pour mettre en place une installation, le résultat positif prouve le grand professionnalisme de chacun. »

Les deux filtres à bougies BHS ont un passage de 400 mètres cubes d’eau par heure.

Les techniques de filtration de BHS-Sonthofen ont été employées pour augmenter les capacités d’une installation d’extraction d’or de Polymetals Intl. à Amoursk.

Partager cette page:
Demande de contact en ligne
Vérifier les indications
Vérifier les indications
OK
Nous utilisons des cookies pour adapter au maximum notre site Internet aux besoins de nos visiteurs. En utilisant notre site Internet, vous acceptez la mémorisation de cookies sur votre ordinateur. Protection des données