08.04.2019

Exploiter efficacement le jaune d’œuf en poudre avec le séchage et la filtration en continu

Pour une entreprise pharmaceutique internationale, BHS-Sonthofen a installé un filtre à bande séquentiel BF fonctionnant en continu et destiné à l’extraction de phospholipides.

Une entreprise pharmaceutique opérant au niveau international extrait du phospholipide des jaunes d’œuf et traite le produit obtenu comme additif pour les aliments pour animaux. Avec les solutions technologiques de BHS-Sonthofen et AVA, l’entreprise a optimisé les processus : un filtre à bande en continu de BHS et un sécheur horizontal en continu d’AVA sont utilisés pour cela. Les deux systèmes sont conformes à la directive ATEX et conçus selon les normes GMP. AVA appartient au groupe BHS depuis avril 2018 ; les gammes de produits des deux entreprises se complètent de manière idéale.

Le jaune d’œuf est une bonne source de phospholipides. L’utilisateur en fait une suspension dans de l’éthanol. Cette suspension est filtrée et lavée plusieurs fois. Les phospholipides ainsi obtenus sont par exemple utilisés dans l’industrie chimique comme émulsifiants ou dans la nourriture pour les nourrissons. Le gâteau produit lors de la filtration est ensuite utilisé dans l’alimentation pour animaux.

Jusqu’à présent, la poudre de jaune d’œuf était à nouveau suspendue dans différents réservoirs successifs et lavée avec un lavage par dilution. L’utilisateur a remplacé ce processus par lots contraignant par un processus continu. Pour cela, BHS-Sonthofen a analysé les processus existants et a testé des solutions alternatives en laboratoire. BHS a finalement conseillé l’utilisation d’un filtre à bande, solution la plus adaptée.

Le filtre à bande BF de BHS augmente le rendement en phospholipides

Le filtre à bande séquentiel utilisé est un filtre horizontal sous vide fonctionnant en continu, grâce auquel des matières solides se déposent en sédiments et sont séparées de façon sûre et délicate. Un filtre à bande de type BF 050-045 B avec une pompe à vide a été installé pour l’utilisateur. La suspension à base de jaune d’œuf et d’éthanol a ici lieu de façon continue. Le moyen de filtration est une bande circulante à déplacement cyclique. Après chaque arrêt, les filtrats sont aspirés individuellement pour chaque zone. L’extraction des phospholipides est un processus relativement rapide, ce qui permet d’obtenir un rendement très élevé même avec un temps de traitement court. Avec le nettoyage du gâteau parallèle en plusieurs étapes employé ici, un lavage par déplacement ultraperformant a pu être réalisé.

Les phospholipides se trouvent désormais dans le filtrat. « Le processus continu augmente le rendement en phospholipides de plusieurs points de pourcentage », commente Detlef Steidl, directeur senior des ventes en techniques de filtration chez BHS-Sonthofen. L’efficience du processus de lavage a également augmenté : le filtre fourni comporte trois lavages de buses. « Par rapport au processus précédent avec plusieurs réservoirs, le lavage du jaune d’œuf dans le filtre à bande requiert beaucoup moins de détergent et d’énergie », poursuit D. Steidl. Le filtre satisfait pleinement le client et a entre-temps également été validé pour la production de substances pharmaceutiques.

Le sécheur en continu HTK-T sèche la poudre d’œuf avec 10 % d’humidité résiduelle

L’utilisateur sèche le gâteau de filtration pour en faire de la poudre de jaune d’œuf ayant une humidité résiduelle de 10 %. Pour cela, AVA a développé un processus de séchage continu adapté et a fourni un sécheur en continu HTK-T ayant une capacité de 1 700 L. La poudre de jaune d’œuf est acheminée du filtre à bande au sécheur avec une humidité de 60 à 65 %. L’humidité optimisée pour le transfert dans le système de filtration et de séchage permet une efficience maximale en termes de consommation d’énergie, de durée du processus et de taille des machines. Le sécheur fonctionne avec un débit passant de 485 kg/h.

Le gâteau de filtration introduit arrive en contact direct avec l’arbre et l’enveloppe double du sécheur horizontal. L’arbre et l’enveloppe double sont chauffés à la vapeur. L’enveloppe double est divisée en deux zones de chauffage afin de chauffer le produit de façon délicate. La température cible est entre 70 et 80 degrés. L’éthanol s’évapore et est conduit vers le système de condensation par le biais d’un filtre à vapeur. L’éthanol y est collecté afin d’être utilisé à nouveau dans le processus.

« Le malaxeur rotatif achemine la poudre de jaune d’œuf en continu dans le sécheur afin qu’elle ait moins d’humidité résiduelle que les 10 % requis par le client », explique Martin Specht, directeur des ventes chez AVA. « Les pales sont disposées de manière à obtenir un malaxage homogène sans qu’aucune zone morte ne se crée. » Le produit séché est finalement déchargé dans un puits par le biais d’un déversoir réglable manuellement. La poudre y est broyée, puis acheminée pneumatiquement dans une double vis sans fin où elle est refroidie pour atteindre 25 degrés. Le produit est enfin versé dans des réservoirs pour matériaux en vrac en vue d’un traitement ultérieur et commercialisé comme composant de base nutritif dans l’industrie des aliments pour animaux.

La poudre de jaune d’œuf est extraite avec une humidité résiduelle de moins de 10 %.

AVA a installé un sécheur en continu HTK-T pour le séchage de la poudre de jaune d’œuf.

Partager cette page:
Demande de contact en ligne
Vérifier les indications
Vérifier les indications
OK
Nous utilisons des cookies pour adapter au maximum notre site Internet aux besoins de nos visiteurs. En utilisant notre site Internet, vous acceptez la mémorisation de cookies sur votre ordinateur. Protection des données