26.02.2016

Système Combimix - générer de la valeur à partir de stériles

Principe de fonctionnement du système Combimix

Grâce au système Combimix (DKXC), le malaxeur discontinu à deux arbres de type DKX de BHS peut être transformé en un malaxeur fonctionnant en continu selon le principe de malaxage tridimensionnel éprouvé.

Le système Combimix est une alternative rentable au traitement par voie humide des stériles argileux. Il élimine l’argile présente sur les déchets criblés issus des carrières et gravières au moyen d’un process à sec. Des exploitants ont affirmé qu’ils ont transformé plus de 90 % du produit d’alimentation pollué en granulat commercialisable grâce au système Combimix. Le traitement à sec permet en outre de faire d’importantes économies sur les frais liés aux dépenses en eau, en énergie et en matériaux.

Dans de très nombreuses carrières, il existe d’énormes quantités de stériles argileux qui ne peuvent être exploités de la sorte dans un but économique. Ces matériaux pollués sont généralement considérés comme des déchets dont l’élimination a un certain coût. Le traitement par voie humide de ces matériaux représente une alternative. Toutefois, le nettoyage des matériaux pollués au moyen de la méthode de traitement par voie humide et l’élimination de la boue ainsi générée engendrent également des coûts non négligeables. De plus, cette méthode n’a souvent pas pu être menée à bien car de nombreuses carrières ne disposaient pas d’une quantité d’eau suffisante sur site. Le traitement à sec avec de la chaux vive au moyen de malaxeurs continus conventionnels n’a pas non plus permis d’obtenir des résultats satisfaisants. La durée de rétention des matériaux dans le malaxeur est trop courte, ce qui ne permet pas à l’argile de se mélanger suffisamment à la chaux.

La solution : une durée de séjour variable

Le système Combimix BHS breveté de la société BHS-Sonthofen représente une alternative rentable aux procédés susmentionnés et a déjà largement fait ses preuves sur différentes carrières. Le principe de base, connu depuis un certain temps, n'a jusqu’à présent pas pu être concrètement mis en pratique pour des raisons liées à la technique de malaxage. Grâce au malaxage intensif des matériaux argileux avec de la chaux vive, les propriétés de l’argile sont modifiées de manière à ce qu’elle puisse être séparée des granulats.

Grâce aux malaxeurs continus à deux arbres DKXC, il est pour la première fois possible de faire varier le temps de rétention des matériaux dans le malaxeur. Ainsi, l’argile a suffisamment de temps pour se mélanger à la chaux et se défaire des granulats. D’autre part, les mouvements intensifs des matériaux pendant le processus de malaxage améliorent encore le processus de nettoyage. Une fois le criblage effectué, les matériaux ainsi obtenus sont si propres qu’ils passent de déchets à des produits de qualité pouvant être commercialisés. Les granulats de granulométrie supérieure à 5 mm et largement libérés de l’argile peuvent désormais être réutilisés au sein de la gravière. Les granulats avec une granulométrie inférieure à 5 mm sont un mélange de chaux et d’argile qui peuvent par exemple être vendus dans le secteur agricole.

Malaxage continu et discontinu combiné

Le procédé Combimix est fondé sur la combinaison des malaxeurs continus et discontinus à deux arbres de BHS-Sonthofen. Contrairement aux malaxeurs continus conventionnels, le temps de rétention du mélange dans le système Combimix peut être régulé dans une large plage, soit entre moins de 30 secondes et plus de 100 secondes. BHS régule le temps de rétention au moyen d’une trappe située dans la partie inférieure de la cuve de malaxage ; BHS est le seul fabricant proposant cette cuve sous cette forme. La quantité de matériaux alimentés ajoutée dans le système est égale à la quantité de matériau extraite. C’est en mesurant en continu le poids du malaxeur que se déroule le process susmentionné. La chaux vive est dosée puis ajoutée – en fonction de la teneur en argile des matériaux alimentés allant de 1 % (voire moins) à plus de 5 % de la quantité alimentée – au moyen d’une vis sans fin.

Outre la longue durée de rétention, le principe de malaxage tridimensionnel et éprouvé du malaxeur à deux arbres de BHS-Sonthofen contribue également aux bons résultats obtenus : d’une part, la chaux est mélangée de manière intensive à l’argile et, d’autre part, l’argile traitée se défait facilement des granulats. Le traitement à sec des matériaux permet d’économiser les coûts liés à l’alimentation en eau, au traitement des eaux sales, à la filtration et à l’élimination de la boue résultante.

 

Utilisation dans une installation de traitement en France

Le système Combimix de type DKXC dans une installation de traitement de CEMEX France dans le sud de la France pour le traitement à sec de gangue argileuse.

Exemple de schéma opérationnel pour le traitement avec le système Combimix

Exemple de schéma opérationnel pour le traitement à sec de gangue argileuse avec le système Combimix (DKXC).

Demande de contact en ligne
Vérifier les indications
Vérifier les indications
OK
Nous utilisons des cookies pour adapter au maximum notre site Internet aux besoins de nos visiteurs. En utilisant notre site Internet, vous acceptez la mémorisation de cookies sur votre ordinateur. Protection des données