10.10.2017

Des malaxeurs de Bavière sur le toit du monde

Les malaxeurs dans l’installation de dosage

Les six malaxeurs de BHS-Sonthofen se situent sur l’ouvrage de l’installation de dosage pour les produits adjuvants.

Malaxeur discontinu à deux arbres en action à 3 700 m de hauteur

Dans le cadre de la construction du barrage « Dagu », à proximité de la ville tibétaine de Zangmu, six malaxeurs discontinus à deux arbres de type DKX 6.0 fournis par BHS-Sonthofen fabriqueront le béton pour le corps du barrage. Le chantier se trouve à 3 700 m au-dessus du niveau de la mer. Les malaxeurs de BHS n’avaient encore jamais été employés à une si haute altitude. BHS a spécialement adapté les malaxeurs aux exigences particulières du chantier pour une utilisation à cette hauteur.

Les deux premiers malaxeurs de type DKX 6.0 ont fabriqué du béton pour la première fois le 12 juillet 2017 ; quatre malaxeurs supplémentaires ont été mis en service par la Sinohydro No. 9 Engineering Company mi-septembre 2017. Jusqu’à la fin des travaux, prévue en 2019, les malaxeurs produiront près de trois millions de tonnes de béton compacté au rouleau (BCR). L’installation totale constituée de six malaxeurs est conçue pour produire 160 000 m³ de béton durci par mois.

Les malaxeurs sont équipés d’un outil de malaxage pour grains grossiers qui a fait ses preuves mondialement sur de nombreux chantiers pour les grains d’une granulométrie de 160 mm, typique pour la construction de barrages.

Avec une production de béton durci de 6 m³ par charge et jusqu’à 48 cycles par heure, chaque malaxeur peut fournir jusqu’à 288 m³ de béton durci par heure. Cette courte durée de cycle est possible grâce au malaxage intensif du béton et aux tiroirs rotatifs de grande taille au fond de la cuve de malaxage qui accélèrent fortement le processus de vidange.

Comme il faut traiter de très grandes quantités, BHS a pourvu les cuves de malaxage de carreaux anti-usure « Optilong » de 28 mm d’épaisseur, pour une version renforcée. Leur durée de vie est près de deux fois supérieure à celle des carreaux à losange habituellement utilisés sur les chantiers. Les différentes duretés de matériau des rangées de carreaux garantissent une usure uniforme sur toutes les zones d’usure.

BHS prend également en compte l’emplacement du chantier dans une région excentrée. Dans le cas où l’approvisionnement en énergie ne serait pas fiable, des moteurs couples spéciaux ont été intégrés : les embrayages hydrauliques hydrodynamiques réduisent les pointes de charge mécaniques comme électriques. Ils ont fait leurs preuves notamment avec les réseaux critiques.

Du fait que l’air en haute altitude évacue moins de chaleur des moteurs électriques, BHS a pourvu les malaxeurs de moteurs spéciaux disposant d’une isolation particulière de classe « H ».

Le projet :

Le barrage de Dagu s’élèvera à 126 m de haut et la crête du barrage fera 385 m de long. La centrale électrique aura une puissance de 640 MW. La construction fait partie d’un projet de grande envergure du gouvernement chinois visant à fournir de l’énergie électrique à l’est de la région autonome du Tibet, notamment aux villages reculés. Plusieurs barrages sont construits sur le fleuve Yarlung Tsangpo, le plus haut fleuve du monde. Celui-ci traverse le Tibet d’ouest en est et poursuit son cours en Inde sous le nom de Brahmapoutre.

 

Chantier sur le toit du monde

Le chantier sur le toit du monde.

Centrale de malaxage dans la vallée du Yarlung Tsangpo

Dans la vallée étroite du Yarlung Tsangpo, la centrale de malaxage (le bâtiment sombre près des silos) doit être construite à proximité immédiate du fleuve.

Les malaxeurs dans l’installation de dosage

Les six malaxeurs de BHS-Sonthofen se situent sur l’ouvrage de l’installation de dosage pour les produits adjuvants.

Deux malaxeurs DKX l’un à côté de l’autre

Les malaxeurs DKX sont placés côte à côte et deux par deux afin d’exploiter au maximum la capacité de la centrale de malaxage.

Poste de commande de l’ensemble de la centrale de malaxage

Le poste de commande pour l’ensemble de la centrale de malaxage.

La commande est le cerveau de la centrale de malaxage

Le cerveau de la centrale de malaxage : la commande fiable et intelligente.

Partager cette page:
Demande de contact en ligne
Vérifier les indications
Vérifier les indications
OK
Nous utilisons des cookies pour adapter au maximum notre site Internet aux besoins de nos visiteurs. En utilisant notre site Internet, vous acceptez la mémorisation de cookies sur votre ordinateur. Protection des données